Translate

samedi 3 février 2018

INSPIRATIONS APRÈS MÉDITATION

 L'apprentissage à vivre dans l'instant présent est une clé pour entrer dans le repos de Dieu
9 janvier 

Ce n'est pas la matière qui est mauvaise en soi, mais plutôt la place que l'homme lui fait dans son Coeur
28 décembre

La paix mondiale dépend d'une seule chose:
notre propre paix intérieure
16 décembre

Etre "gardien" des valeurs c'est penser, parler et agir de manière différente et donc marcher à contre courant
28 novembre
 

dimanche 28 janvier 2018

LA PETITE VOIX INTÉRIEURE

Laisse chaque âme trouver son propre chemin et le suivre, et toi, trouve le tien.
Sache que, finalement, vous atteindrez tous le même but : la réalisation de votre Unité avec Moi.
 
E. Caddy

(Partagé par Jean-François)

Gloire à Dieu soyez bénis 


lundi 22 janvier 2018

LA PETITE VOIX INTÉRIEURE

Bonjour à tous, je vous partage un extrait d'un livre qui inspire à l'intimité avec Dieu et à la vie intérieure, intitulé:
La petite voix, méditation quotidienne de Eileen Caddy



Cesse de chercher de l'aide chez les autres, cherche-la à l'intérieur, et tu la trouveras.
Va toujours à la Source pour trouver la réponse, et ne te satisfais de rien qui ne soit pas neuf, ni du plus haut niveau.

En commençant au fond et en remontant, tu seras nettoyé et purifié complètement et tu pourras commencer avec des fondations solides semblables à du roc que rien ni personne ne peut ébranler ou détruire.

Une fois que tes fondations sont solides, tu peux continuer à construire et ce sans aucune inquiétude.
Veille à ce qu'elles soient enracinées et enfoncées en Moi, dans les voies de l'Esprit, et non dans les voies du monde, qui sont là aujourd'hui et auront disparu demain.
Vis, vibre et garde ton être tout entier en Moi.

Laisse Ma paix et Mon amour te remplir et t'envelopper.
Elève ton cœur en un amour profond, en louange et gratitude profondes et sois parfaitement en paix alors que tu fais Ma volonté et suis Mon chemin.

jeudi 18 janvier 2018

RÉFLEXION SUR L'HOMME



L’un des symptômes les plus directs de cette auto-adoration est
l’éblouissement qui frappe l’homme quand il donne tête baissée dans cette
contrefaçon de liberté qui le grise. Pensez donc! II se découvre dieu, il
réalise la puissance mise à sa disposition lorsqu’il utilise son don de
"percevoir" d’une façon logique les mécanismes subtils du visible! L’Univers
semble lui appartenir. Pourquoi se refréner, se restreindre dans l’utilisation de
cette puissance ? II réalise certes l’importance vitale de rester dans les
"limites de l’épure", c’est-à-dire de préserver les équilibres délicats de son
environnement, mais il ne sait plus s’arrêter. Comment peut-il maintenir ces
équilibres, alors qu’il est lui-même "déséquilibré" dans le sens le plus profond
du terme, c’est-à-dire "aliéné" par la perte de sa faculté de discerner qu’il a
une dimension spirituelle, une dimension d’éternité ? Mais déséquilibré,
surtout, parce qu’il a perdu la "source" de cette vie spirituelle. Se rend-il
seulement compte que, coupé de cette communion profonde avec son
Créateur, aveuglé quant au sens de la création et de son devenir, il ne peut
que détruire cet environnement à long terme du fait que, tout simplement,
son environnement interne – c’est-à-dire son âme – est aliéné et malade ?
Une source d’eau amère, parce que polluée, ne peut fournir de l’eau douce,
et par la même, pollue tout ce qu’elle irrigue. La science sans conscience qui
en résulte finira, à long terme, par s’ériger en fossoyeur de l’aventure humaine.

Serge Tarassenko